ven 17 Aou 2012

Les accès de surveillance du FBI pourraient être utilisés aux hackers

 

FBISkype  Le FBI fait pression auprès de la maison blanche pour que des services web populaires comme Facebook, Microsoft, Google, Twitter etc. construisent des « portes dérobées » (backdoors) à leurs services. Ces portes permettraient ensuite au FBI de surveiller les utilisateurs sans avoir besoin de faire une demande au prestataire du service au préalable. Le grand souci est qu’une fois que ces portes dérobées seront installées un hacker pourrait lui aussi les utiliser et bien sûr en abuser…

L'article