Mar 8 Jui 2015

22 modèles de modem routeur ont des vulnérabilités qui peuvent mettre en cause toutes les activités internet des utilisateurs

Plus de 60 vulnérabilités ont été trouvées dans une vingtaine de modems routeurs dont des Zyxel, Netgear, Astoria, Linksys, Belkin ou D-Link. Parmi les vulnérabilités les plus graves, nous pouvons voir des cross-site request forgery (CSRF) qui permettraient à un hackeur d'interagir avec des sites web sur lequel un utilisateur s'est authentifié et soumettre des actions en votre nom. Un hackeur pourrait aussi modifier la configuration DNS du routeur et vous rediriger vers des faux sites web sans que vous puissiez le voir et qui contiendraient des virus, des fausses informations ou qui vous demanderaient votre mot de passe.


Lors de l'analyse, les chercheurs ont réalisé que la majorité des modems testés étaient directement distribués par les fournisseurs internet qui sont non seulement installés chez des résidentiels mais aussi dans des bureaux.
Il est très important de se rendre compte que ces attaques ne sont pas théoriques mais réelles et que de nombreux hackeurs ont utilisé dans le passé des modems pour voler de l'argent et mener des attaques. Toutes vos informations échangées sur internet passent par votre modem et si elles ne sont pas correctement protégées, vous risqueriez d'être une victime.

Pourtant, il y a des solutions qui existent. Pour les plus « techy » d'entre vous, installez DD-WRT ou Tomato sur votre modem vous serez impressionné par les fonctionnalités cachées de votre petite boîte.
ZENdata recommande à toutes les entreprise qui ont un site internet de le sécuriser correctement afin de le protéger contre les injections et d'installer dans les entreprises et dans les maisons des solutions de sécurité adéquates.

Liens