lun 8 Jan 2018

Spectre et Meltdown: des vulnérabilités très dangereuses et des patchs très couteux - interview dans Bilan

Steven Meyer, CEO de ZENData, spécialiste en cybersécurité: «Avec Meltdown ou Spectre, via le téléchargment d'une application ou même la simple consultation d'un site par la victime, un individu malveillant pourrait accéder à l'ensemble des données en mémoire. Par exemple, les mots de passe stockés dans le navigateur, des documents Word, voir même des cookies d'accès au e-banking. Pour l'instant, on n'a pas encore d'attaques de ce type constatées via cette vulnérabilité, mais ce n'est qu'une question de jours.»

«Il y a débat. Certains tests sérieux donneraient entre 5 et 30% de réduction de la puissance informatique des machines. Pour les gens qui ont un usage limité (traitement de texte, navigation internet), l'impact n'est parfois même pas visible. En revanche pour des industries comme l'hébergement dans les data centers, les conséquences pourraient être beaucoup plus lourdes. Certains pourraient même être tentés de ne pas patcher.»

 

Retrouvez ici l'article sur Bilan.ch

spectre perf hit