Mer 4 Jui 2019

Une vingtaine de villes hackées aux États-Unis depuis début 2019: interview sur RTS info

La ville de Baltimore est paralysée depuis près d’un mois par un ransomware qui a interrompu la majorité des services de la ville. Plutôt que de payer la rançon de $76'000 ils ont décidé de restaurer le système eux-mêmes. Mais sans l’infrastructure adéquate ni de plan de continuité valide, la ville reste paralysée et la facture semble maintenant monter vers les $18 millions.

La ville a essayé de mettre la responsabilité de l’incident sur la NSA en argumentant que le ransomware qui les a infectés exploite EternalBlue (un exploit développé par la NSA qui a été révélé et publié par le groupe de hackers The Shadow Brokers le 14 avril 2017). Il y a plusieurs arguments contre cette affirmation :

  1. Personne n’a réussi à prouver que le malware exploite effectivement EternalBlue
  2. Même si cette vulnérabilité était exploitée, elle aurait dû être patch il y a 2 ans en arrière par la ville de Baltimore
  3. Vu a qualification actuelle des hackeurs, même sans la NSA, ils auraient réussis exploiter la vulnérabilité pour en faire une arme.


Retrouvez mon interview et mes conseils sur le site de RTS info par Katja Schaer

 

RTS Spectre